Vous avez une remarque, un abus ou autre à nous signaler. Faites nous savoir, nous vous remercions
Signaler

Développement

Hier à 23:32:39

Comment aider votre enfant à faire face à sa scolarité ?: Comme la plupart des parents, vous pourriez être inquiet des résultats de votre enfant à l'école, vous aimeriez savoir comme se passe sa vie à l'école ou à l'extérieur quand vous n'êtes pas près de lui ! L'école est une étape importante dans la vie de tous les enfants, il est donc normal et justifier que vous soyez inquiet de sa réussite et de cette nouvelle phase dans sa vie qui peut le bouleverser profondément. En lisant ces quelques conseils, vous pourrez aider votre enfant à faire face à ses multiples émotions et mieux gérer ses changements importants.

Votre enfant est la prunelle de vos yeux, il est donc normal que vous vous inquiétez des changements qui font face dans sa vie. Vous pouvez faire un bon choix en favorisant son amour pour l'apprentissage et le savoir ainsi que de développer son goût pour la lecture par le biais de votre patience, l'intérêt, l'encouragement que vous lui portez, et vos efforts pour améliorer sa scolarité. Si vous mettez en œuvre tout ce qui est en votre pouvoir pour faire réussir votre enfant et qu'il exprime ses sentiments même les plus malheureux, vous ressentirez un grand sentiment d'accomplissement et le bonheur du travail bien fait. Voici quelques choses importantes que vous pouvez faire pour l'aider dans cette voie et lui permettre de dévoiler ses sentiments comme ses peurs :




  • Éviter de blâmer votre enfant quand il a des difficultés à l'école. Accordez-lui plus d'attention au lieu de le blâmer. Aidez-le dans son travail à la maison pour le faire réviser ou faire ses devoirs afin qu'il ait de meilleures notes. Il est en train de faire de son mieux pour comprendre et travailler dans les meilleures conditions. Prenez le temps de parler à son enseignant pour faire un point sur les choses qui vont ou non dans la scolarité et l'apprentissage de votre enfant.



  • Prenez le temps d'écouter votre enfant pour qu'il parle de l'école et de ses sentiments à son égard. S'il veut vous raconter sa journée, donnez-lui autant de temps que vous le pouvez et soyez prête à faire attention à ce qu'il dit. Sachant que vous respectez ses pensées et ses sentiments, votre enfant prendra encore plus ou retrouvera une certaine confiance en lui et en ses capacités. Être capable de parler avec vous l'aidera à travailler plus efficacement et à mieux apprendre ses leçons mais aussi résoudre ses blocages liés à l'école.



  • Gardez vos propres sentiments négatifs à propos de l'école rien que pour vous-même (le cas échéant). Vous avez peut être eu un mal fou à l'école comme beaucoup de gens ou vous n'avez peut être pas réussi à trouver votre place dans le système scolaire classique. Mais votre enfant aura sa propre expérience et il ira mieux s'il garde un esprit ouvert. Evitez de lui relater toutes vos mauvaises expériences à l'école et autres pour ne pas le freiner dans son apprentissage de la vie scolaire aussi bien pédagogique que scolaire.



  • Apprenez à connaître les professeurs de votre enfant et le personnel de l'établissement scolaire où il va chaque jour. Ce sont des gens importants dans la vie de votre enfant. Ils ont de bonnes informations pour vous au sujet de votre enfant, à propos de ce qui va bien dans sa vie à l'école et ce qui est dur pour lui. Et vos bonnes relations avec eux accroît la relation de votre enfant avec eux. Il donc très important à veiller à les rencontrer au moins une fois par trimestre pour faire un point et permettre à votre enfant d'aller de l'avant et de s'améliorer.



  • Impliquez-vous dans des projets scolaires. Les écoles et les enseignants ont besoin de toute l'aide qu'ils peuvent obtenir et en plus d'être amusant et un excellent moyen de rencontrer d'autres parents, cela vous donne une bonne occasion de découvrir comme se comporte votre enfant à l'école.



  • Joignez-vous à d'autres parents en indiquant vos positions sur les questions d'éducation et de politique scolaire. Une fois que vous êtes impliquée, vous saurez ce que vous aimez et ce que vous n'aimez pas à propos de l'établissement scolaire de votre enfant. Des parents bien organisés peuvent faire une grande différence avec les autres dans une école cela vous permettra aussi de vous impliquer dans les choix des parents d'élèves de l'école.



  • Encourager et apprécier ses questions. Répondez toujours aux interrogations de votre enfant. Vous ne devez pas le laisser sans réponse. Si vous ne connaissez pas les réponses renseignez-vous ou prenez le temps de faire de nouvelles découvertes avec lui. Si vous répondez à sa curiosité naturelle maintenant - même si vous n'avez pas toutes les réponse - vous l'encouragez à continuer à poser des questions et à poursuivre ses recherches pour trouver lui-même les réponses à ses questions. Aidez-le à faire des liens avec ce qu'il connaît déjà. Les gens apprennent en comparant la nouvelle information à ce qu'ils connaissent. Pensez à ce que votre enfant a déjà appris ou vu qui se rapporte à la nouvelle information et parlez-en avec lui : « Rappele-toi quand nous sommes allés à la plage et que nous avons découverts,... »



  • Apprenez à découvrir ce qu'aime votre enfant pour encourager son apprentissage aussi bien dans la découverte de la lecture, de la culture et même d'un point de vue religieux. Les enfants même les plus jeunes sont souvent en attente et en demande de découvertes et d'apprentissages. Encouragez toujours votre enfant à faire de nouvelles découvertes et à toujours chercher plus loin. Mettez à sa disposition tous les outils nécessaires pour son apprentissage. Encouragez votre enfant à être actif pour faire de nouvelles Tous les enfants aiment se déplacer et faire de nouvelles expériences. Laissez-le se lever, se déplacer, chanter une chanson au sujet de ce qu'il apprend ou même de faire des dessins.



  • Soyez attentif à son travail en relisant ses exercices, en corrigeant les fautes et en l'aidant à faire des progrès dans des domaines ou des matières où il est plus faible. Encouragez votre enfant à expérimenter et à prendre des risques. S'il veut réaliser sur un projet scientifique complexe qui ressemble à une catastrophe soutenez-le. Les grands penseurs ont fait des erreurs avant d'y arriver. Laissez-le faire des erreurs, apprendre de lui-même et essayer quelque chose de plus ambitieux encore la prochaine fois. Offrez-lui de l'information sans pour autant lui imposer vos désirs et vos vues pour ne pas le braquer.



  • Respectez et appréciez l'intelligence de votre enfant et encouragez-le à se valoriser. Cela peut prendre plusieurs formes mais il peut être aussi simple de lui demander son avis sur des questions importantes. Cette importance lui permettra de prendre confiance et de s'affirmer aussi bien dans la famille qu'à l'école et avec d'autres personnes.



  • Il faut comprendre que les erreurs sont une partie importante de l'apprentissage. Le processus d'essai et d'erreur est à peu près la façon dont nous, les êtres humains nous avons fait avancer la connaissance. Rappelez-vous que le jeu est un élément important de la façon dont les enfants apprennent. Les enfants utilisent le jeu pour résoudre des problèmes, organiser leur pensée, pratiquer des activités,.... Les enfants vont spontanément organiser leur temps pour jouer, apprendre et essayer de nouvelles choses si on les laisse faire par eux-mêmes - ou, mieux encore, si leur temps est imprévu et qu'un adulte attentionné est là interagir avec eux et leur lancer de nouveaux défis.

    Si vous avez des sentiments négatifs au sujet de la façon dont vous avez été traité lors de votre apprentissage ou de votre scolarité ou que vous n'aimez pas spécialement les méthodes du système scolaire depuis votre plus tendre enfant, ne soyez pas négatif envers vos enfants, soutenez-les par tous les moyens et gardez vos sentiments pour vous. Ne terrorisez pas votre enfant avec vos expériences malheureuses à l'école. Si vous pouvez trouver quelqu'un - un autre parent, ou un ami, - pour vous écouter régulièrement sur vos expériences en tant qu'étudiant, vous pouvez commencer à déballer ce bagage mais ne le faites surtout pas devant votre enfant. Soyez à l'écoute et soutenez toujours votre enfant quelque soit les circonstances !




.

Commentaires

Commenter | |

Soyez le premier à commenter "Comment aider votre enfant à faire face à sa scolarité ?"

Merci, votre commentaire sera affiché après modération


Horaires des prières

  • Paris
  • 09h34 / 14h07 / 16h10 / 18h31 / 20h00
  • Nice
  • 08h58 / 13h47 / 16h07 / 18h27 / 19h57
  • Marseille
  • 09h04 / 13h55 / 16h15 / 18h36 / 20h06
  • Lyon
  • 09h13 / 13h57 / 16h10 / 18h31 / 20h01

Retrouver les horaires des prières de votre ville

Articles similaires

La scolarité des enfants fait partie des principales préoccupations de tous les parents. Ils souhaitent tous que leurs enfants réussissent à l'école pour avoir un bon poste et s'assurer une vie confortable et pleine de vertus par la suite. Il est important que vous suiviez mais aussi que vous compreniez l'enjeu d'une bonne scolarité pour l'avenir de vos enfants.

Comme la plupart des parents, vous pourriez être inquiet des résultats de votre enfant à l'école, vous aimeriez savoir comme se passe sa vie à l'école ou à l'extérieur quand vous n'êtes pas près de lui ! L'école est une étape importante dans la vie de tous les enfants, il est donc normal et justifier que vous soyez inquiet de sa réussite et de cette nouvelle phase dans sa vie qui peut le bouleverser profondément. En lisant ces quelques conseils, vous pourrez aider votre enfant à faire face à ses multiples émotions et mieux gérer ses changements importants.

La période de l'adolescence est une période de grands changements dans la ville d'un jeune aussi bien des changements de l'apparence physique que des émotions. L'émotivité et les sentiments à fleur de peau sont souvent à l'origine de nombreux conflits entre parents et adolescents. Din Dounia vous propose de faire un point avec votre adolescent et d'apprendre trois petites astuces simples et pratiques pour communiquer avec lui sans le braquer et surtout sans cris, ni pleurs, ni violence verbale comme c'est souvent le cas à cet âge !

Sondage

leMuslim
Vous aimez leMuslim? Êtes-vous prêt à le soutenir?
  • Par un abonnement symbolique
  • En achetant l'application payante leMuslim iPhone
  • En faisant un don
Résultats
14%
55%
31%

Quizz

La Mecque
La première femme qui a embrassé l´Islam est:
  • Khadija Bint Khouwayled
  • Hafsa Bint Omar
  • Aïcha Bint Abi Bakr

Tendances 2013
Mode & Beauté

Cuisine
A Table !